Appelez-nous 01 84 07 42 02

95 Avenue Parmentier, 75011 Paris

Step 06 : Communiquer, communiquer, communiquer !

Convaincre, installer confiance et dynamique, initier des réformes… Un seul délai : 100 jours.

Ce nombre est bien connu des dirigeants qui ont réussi leur prise de poste. Durant ce contre la montre, ils ont su saisir enjeux, monter une équipe, mettre en place des actions et des contrôles, pour stabiliser la situation, le tout en communiquant. Penchons-nous ici sur l’une de ces phases critiques : communiquer.

Sans communication, rien n’existe. Rien, pas même la plus brillante des avancées. Communiquer est l’un des leviers fondamentaux des 100 jours. Qu’on l’actionne pour l’interne ou l’externe, il légitime, donne du corps, engendre compréhension et adhésion au projet. C’est, par ailleurs, une assurance phare pour le dirigeant, celle de durer.

 

Ceci se mène du premier au centième jour, en suivant une feuille de route basée sur les actions suivantes :

  1. Verbaliser sa vision et rester en phase.
  2. Partager son projet, ses plans d’actions, les résultats.
  3. Storyteller l’action.
  4. Discerner pour mieux cibler.
  5. Contenir l’adhésion.
  6. Sécuriser la dynamique du changement.

 

En phase avec sa vision.

Un manager est maître de sa communication. Il porte seul sa voix. Une éventuelle garde rapprochée peut l’aider à garder de la hauteur de vue, l’éclairer sur certains thèmes. Quoi qu’il en soit, il est celui qui incarne l’entreprise, verbalise et exprime sa vision. Celle-ci doit être claire et fluide pour être recevable puis engager une réaction (interne ou externe). Un travail de conception s’avère nécessaire. Une fois ses axes définis, le dirigeant doit s’en approprier chaque détail. De ce travail d’assimilation vont naître des automatismes. Les paroles deviennent naturelles et mieux ciblées, adaptées aux interlocuteurs. On règle les problèmes les plus simples. Et, sans craindre de se tromper, on multiplie les décisions telles que : réduction de coûts, suspension ou report de projets, abandon d’un service, d’un produit… Cette démarche est particulièrement bénéfique pour l’image du dirigeant. Il donne à voir son leadership, installe une première idée de son projet.

Dans le viseur.

A l’échelle d’une entreprise, les équipes, les représentants du personnel, les prestataires, les clients, les fournisseurs, les pouvoirs publics, parfois les actionnaires sont les principales cibles du dirigeant. Aucune ne doit être écartée, même si leur degré de traitement est variable. Ces acteurs supposent d’être approchés avec discernement et cohérence.
Selon les situations, il est probable que les messages adressés à l’interne soient identiques à ceux de l’externe. A contrario, dans de nombreux cas, on n’a d’autre choix que de les cloisonner.
La phase d’observation – l’audit de la situation, les rapports d’étonnements – évoquée précédemment a toute son importance ici. Ce travail préparatoire a dû faire ressortir la culture, les codes et le langage de l’entreprise, précieux à ce stade, pour préparer l’approche.
Conseils : Avec les Syndicats, on la joue franc, rigoureux, pédagogue. On les écoute et on mesure leur propos avec une certaine distance.

« Quand j’ai repris le poste de DG de l’entreprise familiale, j’avais une mission claire. Là où mon grand père avait créé Someflu, une entreprise artisanale, là où mon père l’avait industrialisée en lien avec son époque, j’allais moi faire entrer Someflu dans le monde digital. Someflu allait suivre le cours de l’histoire en adoptant une partie des codes du nouveau monde. »

Alexandre Lacour – Directeur Général Someflu, Exec MBA Epitech 16.


AUTEUR : Cyril PIERRE de GEYER

Les enseignements évoqués sont le fruit d’échanges avec de nombreux managers, de nombreux leaders. Des informations obtenues pendant plus de quinze ans, au cours de mes activités entrepreneuriales, ou en tant que professeur affilié à HEC et avec les managers participants aux Executive MBA à consonance digitale que j’ai créé pour le Groupe IONIS.

Les 100 jours pour diriger global

  • step 01

    Step 01 :
    S'approprier le terrain

  • step 02

    Step 02 :
    Comment s'entourer

  • step 03

    Step 03 :
    Quand passer à l'action

  • step 04

    Step 04 :
    L’art et la manière de mettre l'entreprise sous contrôle

  • step 05

    Step 05 :
    Comment fiabiliser les structures de l'entreprise ?

  • step 06

    Step 06 :
    Communiquer, communiquer, communiquer !

À Noter

  • 20 000€
    sur 18 mois
  • 662 heures
    de formation
  • Titre RNCP 9102*
    Expert en management
    des systèmes d'information
  • Rentrée
    le 12/10/2017
  • Eligible
    au CPF